Montceau-les-Mines : « Si la Préfecture a du bon sens, elle refusera la construction » - Crematorium.eu News about crematoria in Europe - www.crematorium.eu informs about crematoria in Europe- Krematorium.eu- crematorio.eu, find a crematorium

Search
Go to content

Main menu:

Montceau-les-Mines : « Si la Préfecture a du bon sens, elle refusera la construction »

Published by in French / Francais ·
Tags: MontceaulesMinescrématoriumconstruction

Suite à l’article de mardi dernier sur le lancement par le conseil municipal d’une procédure de création d’un crématorium à Montceau, le directeur des Pompes funèbres marbrerie Viollon (délégataire de la ville du Creusot pour la gestion du crématorium), Patrick Fisher, réagit.

« La crémation est certes en plein développement mais avant de donner son accord, la préfecture va devoir considérer la viabilité du projet. Or, si le préfet est éclairé sur la règle de mortalité actuelle (1 pour 1 000), il s’apercevra que l’amortissement d’un tel équipement pour la population du Bassin minier (60 000 habitants) est impossible sur moins de 20 ans ». En effet, les délégations de services publics (DSP) ont tendance à se réduire dans le temps et courent désormais le plus souvent sur 10 ou 15 ans. Le crématorium du Creusot, ouvert en juillet 2001, bénéficie d’une DSP de 20 ans, « nous avons fait parti des privilégiés », souligne M. Fisher mais qui va inévitablement, voir son marché amputé de la population du sud de la CCM. Georges Simon, adjoint à Montceau, rappelle que la commission ne s’est pas encore réunie et que c’est elle qui évaluera en premier lieu si le dossier est viable, rappelant que la ville souhaite une délégation de service public pour avoir un œil sur la gestion.
Quel intérêt ?

Accrocheur, le délégataire met en doute la bonne volonté des élus : « Je ne crois pas que leur empressement à vouloir construire un crématorium sur la commune de Montceau soit lié à la volonté d’éviter aux habitants de faire des kilomètres dans des conditions difficiles », accuse-t-il. « Si la proximité préoccupait tant les élus, ils n’auraient pas accepté la segmentation des spécialités entre les hôpitaux du Creusot et de Montceau » (NDLA, le Groupement de coopération sanitaire de l’ARS approuvé par les élus en 2009 contre garanties). Pour Patrick Fisher, il y a un autre « intérêt évident. » « Il s’agit de l’apport d’argent que constitue la présence d’un crématorium sur la commune », souligne le professionnel des pompes funèbres. À 13 € la redevance municipale, la provision pour la ville du Creusot a été de 9 560 € en 2010.

« Ces propos sont complètement déplacés, s’insurge Georges Simon. Le taux de crémation est important sur Montceau, c’est un fait. La création d’un crématorium ne ferait que correspondre à l’attente de la population ». Un « véritable au service public » donc, pour Georges Simon.
Précisions

« S’avancer à donner le prix d’une crémation est un exercice périlleux car les frais funéraires sont très variables selon les prestations souhaitées par les familles et que la tarification est libre d’une entreprise funéraire à l’autre », explique Patrick Fisher, remettant en cause l’estimation du premier prix de crémation (dans l’article paru précédemment). « Les seuls vrais tarifs fixes, déposés et inflexibles sont l’acte de crémation encadré par la mairie et la redevance municipale. Pour les deux, on est en-dessous de 600 €», précise-t-il.




No comments

Add to Google
crematorium.eu on Facebook
Back to content | Back to main menu