Gros investissements dans les deux crématoriums - Crematorium.eu News about crematoria in Europe - www.crematorium.eu informs about crematoria in Europe- Krematorium.eu- crematorio.eu, find a crematorium

Search
Go to content

Main menu:

Gros investissements dans les deux crématoriums

Published by in French / Francais ·
Tags: crématoriumherlies

Depuis la remise en service, au printemps dernier, du four nouvelle génération

au crématorium d'Herlies, « nous sommes en mesure de répondre à la demande des familles, du moins pour l'instant », estime Francis Grimomprez, maire de Deûlémont et vice-président de la communauté urbaine. La demande est en effet en constante augmentation : « De 4 000 crémations l'an dernier, on devrait passer à 4 500, sinon cette année, sans doute l'an prochain. » D'où la nécessité d'installer, assez rapidement, un troisième four, aussi bien à Herlies (en 2014) qu'à Wattrelos (en 2013) où se trouve le deuxième crématorium géré par le Service public industriel et commercial (SPIC). Ce service à vocation unique a été créé par la communauté urbaine pour gérer ces deux structures. De par la loi il doit s'autofinancer. Or les investissements sont lourds : un four grand gabarit (pour défunts dépassant les 150 kg) comme celui qui a été acheté après l'incendie du crématorium d'Herlies en juin 2010, coûte 250 000 E. Et le système de filtration des fumées répondant aux normes de 2018, 580 000 E par crématorium.

Avec la Belgique ?

Malgré ces montées en capacité, des impondérables, du style panne ou augmentation subite des décès, peuvent engendrer des attentes, qui sont difficilement acceptées par les familles. Pour éviter cette situation, le SPIC s'est rapproché de deux intercommunalités possédant elles aussi des crématoriums en Belgique. La collaboration fonctionne déjà pour des commandes de matériel, mais Francis Grimomprez espère pouvoir aller plus loin en créant un véritable Groupement européen de coopération territoriale (GECT), qui permettrait de procéder à des crémations indifféremment de part et d'autre de la frontière. Or, cela pose actuellement d'énormes problèmes administratifs relatifs au transport des corps.




No comments

Add to Google
crematorium.eu on Facebook
Back to content | Back to main menu