Tandis que la première pierre sera posée fin octobre, le crématorium « Le Rivage » devrait sortir de terre dans un an - Crematorium.eu News about crematoria in Europe - www.crematorium.eu informs about crematoria in Europe- Krematorium.eu- crematorio.eu, find a crematorium

Search
Go to content

Main menu:

Tandis que la première pierre sera posée fin octobre, le crématorium « Le Rivage » devrait sortir de terre dans un an

Published by in French / Francais ·
Tags: crématorium

Oui, il est possible de s'émerveiller pour un crématorium, de louer ...

« la qualité architecturale du projet » et d'avoir presque hâte d'y poser un pied. « Ça fait partie de la vie... », relativisait Christian Baly, le maire de Saint-Martin, samedi matin, lors de la première visite de chantier. Pour le moment, le terrain est encore un vaste espace de terre de 3 ha. Depuis le début du mois, les travaux de voirie et réseaux divers ont commencé. La construction du bâtiment devrait, elle, débuter fin octobre, avec la pose d'une première pierre.

La Communauté d'agglomération du Boulonnais (CAB) a imaginé cet équipement autour de deux maîtres mots, « recueillement » et « solennité ». La CAB a donc voulu insister sur « la qualité architecturale », a souligné Frédéric Cuvillier, son président. C'est effectivement ce qu'on peut observer sur les vues d'architecte. « Au-delà de la réponse à un fonctionnement, il y a un rôle social, un accompagnement humain », insistait Isabelle Colas, l'architecte en charge du projet, parlant même d'un « lieu magique ». Ces exigences ont un coût (4,5 ME, essentiellement financés par la CAB), mais Frédéric Cuviller l'a justifié par cette « volonté de qualitatif ».

Le nom du crématorium, « Le Rivage », évoque « le passage entre deux mondes ». Un fil d'eau prendra sa source sous le bâtiment, d'où il sera visible. À l'intérieur, outre un espace d'accueil, deux salles de cérémonie (d'une capacité de 40 et 200 personnes) seront notamment aménagées.

Puis le cours d'eau - avec aussi une petite cascade - conduira naturellement le public vers le jardin du souvenir, situé en contrebas, dans une cuvette naturelle. Un site cinéraire où les urnes pourront être déposées ou les cendres dispersées.
Isoler du tumulte

L'emplacement, à proximité d'une zone commerciale, n'a donc pas été rédhibitoire. « Le site proposait plusieurs avantages, a souligné Frédéric Cuvillier. D'abord celui d'appartenir à la CAB, ce qui a permis de réduire le coût, et ensuite de se trouver à proximité des axes routiers. Et puis la plupart des crématoriums se trouvent à l'extérieur des villes, voire dans des zones commerciales, comme à Lens, au Mans ou à Orange. » De nombreux aménagements paysagers permettront d'isoler les lieux du tumulte routier, dont un talus arboré.

Frédéric Cuvillier et Christian Baly ont en tout cas assuré être régulièrement sollicités par les habitants sur l'état d'avancement du projet. Qui semble donc répondre à un besoin. « C'est un des premiers projets que j'ai voulu lancer, soulignait Frédéric Cuvillier. C'est une question de respect de la population, éviter de faire subir aux familles un déplacement d'une heure ou d'une heure et demie jusqu'aux crématoriums les plus proches (lire ci-dessous). » Un désagrément qui prendra fin dans un an. •




No comments

Add to Google
crematorium.eu on Facebook
Back to content | Back to main menu